« Subprimes pour les nuls | Main | An uncertainty that matters »

02 March 2009

Comments

Feed You can follow this conversation by subscribing to the comment feed for this post.

Josiane

Bonjour Frédéric,
Merci pour ce bon moment !
Et dire qu'en tant que traducteur on est souvent payé au mot...
Josiane

The comments to this entry are closed.